AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mar 4 Nov - 20:17


   

   
❝Astrid x Rurik

   
   Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir.

   La maison... elle était de retour chez "elle", enfin chez elle. Astrid ne s'y est jamais sentie comme chez elle pour être honnêtre, comme une sensation d'être le vilain petit canard. Elle pensait avoir unavenir heureux, auprès d'un homme aimé, alors que l'on lui a absolument tout pris.
Elle avait prévenue de son arrivé. Enfin du Jarl de Suède. Un jarl que tout le monde pensent être un homme. Rurik elle le sait l'attendavec impatience. Mais ne s'attend pas à la voir.

Quelques jours auparavant elle avait revue sa soeur, elle lui avait dit de ne pas dire à Rurik que qu'elle était là, elle voulais qu'il voit ça en personne. Personne ne sait que qu'Astrid est revenue... Absolument personnes.

Il fait nuit sombre, le village est endormie, et elle avait demandé à sa soeur de trouver une excuse pour dormir ailleurs. Alors c'est dans le plus grand des silences qu'elle se rendis chez Rurik, endroit où il lui avait demandé le rejoindre, enfin le Jarl de suède. Elle avait fais passé un message comme quoi elle voulait le rencontré seul, tard la nuit.

Entrant chez lui, munie d'une robe bleu nuit et d'une cape d'un bleu plus clair, coiffer comme elle avait l'habitude de l'être lors de bataille, elle entra dans ce qui était auparavant l'endroit où elle mangeait quand elle était enfant avec son père et sa mère.... ainsi que sa soeur.

Elle le vis assied là de dos. Il était devenu un véritable homme à présent. Fort, grand... un jarl... -Jarl Rurik. dit-elle d'une voix douce. Ça fais 17 ans qu'ils ne ceux sont pas vue. Elle ne sais absolument pas comment il va réagir.

 made by MISS AMAZING.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.


Dernière édition par D. Astrid Viljhalmsdottir le Mer 5 Nov - 20:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 19:44

Le Jarl. Le grand Jarl suédois. Enfin, il allait le rencontrer. Sur ce qui lui servait de « trône », Rurik jubilait. Quelques semaines plus tôt, il avait envoyé quelques-uns de ses plus proches amis et soldats pour le rencontrer, ou en tout cas lui remettre son invitation, puisque pour des raisons qui lui échappaient et qu’il pouvait comprendre, tout à la fois, il n’avait pas voulu les rencontrer. Mais cela faisait aussi partie du mythe. Le Grand Jarl, puissant, invincible, et inconnu. Nul n’avait vu son visage, à l’exception de quelques proches conseillers. Et enfin, il allait faire partie du peu d’élus.

Cela, mais aussi, peut-être parviendrait-il à s’en faire un allié ! Pour les terres, le commerce, mais peut-être aussi pour l’Ouest ? Vidant sa chope, il se leva et s’avança jusqu’à la table qui accueillait ses repas. Là, il se servit à nouveau et s’installa sur un des bancs. Il était seul, trépignant d’impatience, attendant le moment où enfin, le Jarl arriverait. Quand un de ses messagers lui avait transmis ces étranges exigences, Rurik avait été perplexe, avait même songé que pour le tuer et prendre sa place, ça aurait été l’idéal : Rurik serait seul, en combat singulier, peut-être… Mais non, raisonnablement, il avait sans doute voulu rencontrer Rurik seul à seul, afin de préserver son anonymat ? Bah, après tout, Rurik se défendait très bien au combat, qu’il soit armé d’une hache, d’une épée, ou ne soit pas armé. Alors il pouvait toujours essayer de le tuer, si telle était son intention.

-Jarl Rurik.

Une voix de femme? Rurik fronça les sourcils. Il n’avait entendu personne arriver. Qui était-ce ? Pourquoi cette voix lui semblait-elle familière ? Reposant la chope qu’il était en train de boire, il se détourna lentement, se demandant qui avait l’audace de l’interrompre, alors que le Jarl suédois ne devait plus tarder. Et il se figea.

Astrid.

Il lui sembla que son cœur cessa de battre, un court instant. Astrid… Était-il en train de rêver ? Quelqu’un avait-il empoisonné sa chope pour qu’il rêve ainsi de la femme qu’il… Astrid. Toujours aussi belle, voire même plus encore. Elégamment vêtue. Avec toujours sa magnifique crinière blonde. Réagis, Rurik, fais quelque chose. Il aurait dû se lever, la regarder froidement, lui souhaiter la bienvenue. Faire comme si elle avait été n’importe qui d’autre. Comme si elle ne lui manquait pas depuis dix-sept années. Alors même qu’il avait tenté de l’oublier, d’effacer son souvenir. Et en même temps, il mourait d’envie de… « Astrid. » Non, il ne pouvait pas lui laisser voir à quel point il était heureux de la revoir. « Tu ne choisis pas bien ton moment. » Oui, voilà, ça, c’était bien comme réponse. Froid, neutre. Et vrai. Puisqu’il attendait de la visite, d’un instant à l’autre. Il se leva néanmoins et croisa les bras sur son torse, avant d’afficher son regard habituel, ironique, insolent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 19:59

Astrid ne savait absolument pas comment Rurik allait réagir. Elle avait rêver de lui et de cet instant depuis si longtemps qu'elle-même avait du mal à se rendre compte qu'elle était là, à quelques centimètres de lui. Dans les moments les plus intimes avec son mari à présent décédé suite aux conséquences des actes de sa lâcheté, elle s’accrochait à la voix de Rurik qu'elle gardait profondément en elle dans ses souvenirs.

Elle le vit se lever suite à son intervention afin de prévenir de sa venue. Il était plus grand qu'elle ne le pensait. Séduisant, très belle homme. Son coeur battait si fort, qu'elle due se rappeler à l'ordre ! N'oublie pas qu'il ta brisé le coeur Astrid... Tu es la première Jarl femme ressaisis toi ! « Astrid. » Sa voix si masculine avait muée, il était véritablement devenue un homme. Il plaisait déjà au femme, alors qu'est-ce que cela devait-être à présent ? Ma soeur ne sait pas la chance qu'elle a...   Elle ne put s'empêcher de le penser et pourtant elle s'avoua elle-même au plus profond de son âme que cette pensé était égoïste. À sa soeur non plus on ne lui avait pas laissé le choix. « Tu ne choisis pas bien ton moment. » Sa voix retentit tel un écho dans une grotte glacé par l'hiver ! Froide et ferme.

Avançant d'un pas vers lui, elle sourit en coin, ne pouvant s'empêcher de savourer une satisfaction certaine. À présent ils avaient le même rang. Ils sont égaux. «Je suis ravie de te revoir aussi Jarl Rurik !» Elle fit quelques pas dans ce qui était anciennement le salon où elle avait grandit. Cela avait peux changé... Quoiqu'un peux plus sauvage, tel que Rurik l'est au fond. Il a la fougue d'un guerrier une âme de vainqueur. La puissance d'Odin dans le fond de ses tripes.

«Attendrais-tu quelqu'un?» Elle effleura du bout de ses doigts une peau de bête. Au centre de la pièce se trouvait un feux. Il faisait bon vivre ici, et elle avait quelque peux chaud. Retirant sa cape et la pliant avec élégance elle l'a posa sur un des banc. «Serais-ce le Jarl de Suède? J'ai entendue de grande choses sur lui.» elle jouait la carte de l'ignorance. Elle lui lança un regard au coin de l’œil attendant une réponse quelconque de sa part. «Il paraît qu'il laisse très peux de personnes connaître son identité. Tu dois être drôlement impatient. Je me trompe ?»



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 20:19

A sa démarche, féline, sure d’elle, Rurik eut l’impression d’être retourné des années en arrière. Dix-huit ans en arrière. Alors qu’ils étaient tous deux libres, jeunes, impétueux… Qu’ils s’amusaient à se défier, à se battre. Alors que déjà à l’époque, il avait l’envie forte, presque insurmontable, de l’embrasser et de gouter sa peau qu’il devinait douce, si douce, malgré sa force et son caractère de guerrière. Ne relevant pas sa remarque, il se contenta de la suivre des yeux, et de l’observer discrètement – ou pas. Elle était belle, vraiment belle. Son corps semblait plus féminin, plus voluptueux. Et soudain, il réalisa que pendant ces dix-sept années, elle avait peut-être été mariée, qu’elle l’était peut-être toujours. Qu’un homme avait eu ce qu’il n’avait pu avoir. Les bras toujours croisés, il serra les poings et la mâchoire. «Attendrais-tu quelqu'un?» Il haussa un sourcil et soupira. Ne pouvait-elle pas s’en aller ? Elle était douée pour ça, pourtant… « Bien vu, Astrid. » Mais avant même qu’il n’ait pu lui demander de s’en aller, elle enchaina, achevant de le déstabiliser. Le Jarl de Suède ? Il plissa les yeux. Comment savait-elle ? Avait-elle rencontré Elke ? « Tu me sembles bien au courant… Depuis combien de temps es-tu revenue au village ? » Venait-elle d’arriver ? Ou se cachait-elle de lui depuis plusieurs jours ? Dans ce dernier cas, il lui aurait été facile de croiser Elke. Mais alors… Sa femme lui aurait-elle caché la présence de sa sœur ? Si elle avait osé… Déjà qu’elle l’avait empêché d’épouser Astrid… Si en plus elle l’empêchait de la retrouver… Oui, enfin… Elle-même n’avait pas réellement voulu de ce mariage. Ou alors elle était une comédienne très douée. C’était leur père qui avait décidé qu’il épouserait sa plus jeune fille, et non l’aînée… Choix qui avait surpris Rurik et lui avait laissé un gout amer dans la bouche, même s’il avait accepté cette condition, afin de réaliser son rêve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 20:39


Elle sentait son regard posé sur elle, son regard si chaud et froid à la fois. Rurik avait des yeux si bleu qu'on pourrait mourir noyé par son regard sans s'en rendre compte. « Bien vu, Astrid. » évidemment elle le savait qu'il attendait quelqu'un puisque cette personne c'était elle mais il allait bientôt le savoir.
Plus elle regardait autour plus elle revoyait sa mère et son père amoureux. Et soudain l'image s'effaçait et laissait paraître Elke, ruril et leurs filles.

Rurik avait eus une fille avec Elke, mais d'après ce qu'elle m'avait fait comprendre ça n'avait pas d'importance pour lui. Si seulement j'avais eus une fille, ou un garçon avec un homme aimant et méritant... Non je n'ai eus que des coups, de la violence. « Tu me sembles bien au courant… Depuis combien de temps es-tu revenue au village ? » Restant à l'écart de lui, séparer par les flammes du feux les séparant, elle le regarda de son regard bleuté, tel une pierre précieuse.«Deux, peut-être trois jours. Mais je me préparais pour ce soir, après tout un Jarl ce doit d'être présentable devant un de ses semblables non.»

Son sourire venait de disparaître reprenant un air sérieux et froid.
«Tu voulais faire partie du cercle privé des gens qui rencontre le Jarl de Suède me voilà je suis là.» Mais elle ne voulait pas s'arrêter là, non elle voulait qu'il voit à quelle point le fait qu'elle soit brisé l'a rendue si forte.... A moins qu'il soit son seul point faible... «Mais les gens sans le savoir ont tendance à m’appeler La gardienne du Valhalla.» Les gens l'appellaient comme ça, sans même savoir qui elle était, Astrid, fille partit jeune et obligée de se marié pour survivre. Personne ne sait qui elle est et tout le monde connait la gardienne du Valhalla ou encore le jarl de suède.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 20:53

Deux ou trois jours ? Il fronça les sourcils. Sans même écouter la fin de sa phrase, il se mit à réfléchir. Elke savait-elle ? Lui avait-elle caché le retour d’Astrid ? Si c’était le cas… Il ignorait comment il réagirait. Que Elke lui cache des choses, au fond, il s’en moquait. Mais pas quand ça concernait Astrid. A travers les flammes, il l’observa, la fixa, la contempla. Comme avant. Sous la colère, il avait laissé tomber le masque froid. Elle était là, devant lui, à quelques pas seulement. Après tout ce temps… Il en aurait presque oublié le Jarl de Suède, si elle ne l’avait pas mentionné à nouveau. «Tu voulais faire partie du cercle privé des gens qui rencontre le Jarl de Suède me voilà je suis là.» Un instant, il la regarda sans comprendre. Puis, il tourna la tête vers la gauche, vers l’entrée de la pièce mais il n’y avait personne. Evidemment, puisqu’elle avait dit « me voilà »… Elle ? Le Jarl de Suède ? Il fronça un instant les sourcils puis secoua la tête et sourit, mauvais. « Pensais-tu réellement que j’allais te croire ? » Il ignorait comment elle avait appris qu’il attendait le Jarl pour ce soir même. Mais cela ne changeait rien. Elle mentait. Alors même que jamais il ne l’aurait imaginée mentir. Pourquoi faire cela ? C’était ridicule. Se détournant, il regagna la table et se resservit à boire. « Va-t-en, Astrid. Je n’ai pas de temps à perdre avec ces histoires. » Pourquoi était-elle revenue ? Pourquoi mentir à présent et prétendre être le Jarl de Suède ? L’idée qu’elle ait changé, et pas en bien, le mit étrangement de mauvaise humeur. Astrid n’était pas une menteuse. Elle était une jeune femme forte, fière, avec un sale caractère, certes, mais…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 21:09


Le visage de l'homme qui se trouvait en face d'elle, changea. Un sourire mauvais, il ne l'a croyait pas, et en même temps. Quel homme censé croirait qu'une femme deviendrait Jarl. La première qui plus est. «Pensais-tu réellement que j’allais te croire ?» Le regarde d'Astrid se figea. Elle pensait pas qu'il l'a croirait pas. Elle n'a jamais mentis, pourquoi commencerait-elle ? Une fois de plus il l'a décevait.

Comme-ci rien n'était il se resservit à boire. « Va-t-en, Astrid. Je n’ai pas de temps à perdre avec ces histoires. » Là, s'en était trop pour elle. Son regard devint froid, ses sourcils se froncèrent. D'un pas lent et menaçant elle se dirigea vers lui. «Car tu crois vraiment que je ment ? Pour qui te prends-tu Rurik à me chasser moi LE JARL ? Car je suis une femme je n'ai pas eus le courage de tué mon époux pour devenir chef de clan à mon tour ? Tu as bien brisé le coeur d'une femme pour arriver où tu en es alors pourquoi pas moi? »

Elle s'avança encore, jusqu'à ce qu'elle se retrouve à quelque centimètre de lui. Arrachant son breuvage des mains elle le balança au sol.
«Pourquoi cela te gêne t-il ? Pourquoi le fait que j'accomplisse des choses dans ma vie ? Que je ne sois pas devenue une femme à homme à vendre mon corps ou pire encore, être morte mais plutôt que je sois devenue une dirigeante au même rang que oti te dérange ?»

Restant face à lui, ses yeux plongé dans les siens, d'un tons fort et sec elle prit une dernière fois la parole. «Si tu veux me chasser chasse moi grand et indestructible JARL RURIK mais le jour où les autres clans viendront pour te chasser et prendre tout ce que tu possède, ta femme, ta FILLE ! Ne m’appelle pas ! Débrouille toi. Car moi et mes hommes ainsi que mes guerrières, mes navires, mes provisions ou bien encore même mon propre toit te seras fermé !» Tel un statue de glaçe elle le provoqua du regard. Qu'il est ainsi mise sa parole en doute l'avait rendue folle de rage. Elle n'avait jamais supporté qu'on l'a traite de menteuse elle a toujours assumé ses actes.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 21:39

Bien sûr qu’elle mentait. Elle devait mentir. Elle ne pouvait, en toute logique, pas être le grand Jarl de Suède ! Ce qu’il ignorait, c’était pourquoi elle mentait. Depuis quand était-elle devenue une personne malhonnête ? Ça ne collait pas avec l’Astrid qu’il avait connue. Et aimée. Tué son époux ? Un Jarl ? Un sourcil levé, il suspendit son geste alors qu’il levait sa chope à ses lèvres, et l’observa, alors qu’elle s’était considérablement rapprochée. Elle était assez proche de lui, à présent, pour lui prendre sa chope et l’envoyer voler plus loin, renversant le breuvage sur le sol. Ca, c’était l’Astrid qu’il connaissait. Une femme vendant son corps ? Il lui lança une regard assassin. Par Odin, s’il avait entendu dire qu’elle le faisait, il l’aurait retrouvée et trainée de force ici. Pas pour abuser d’elle, non, ni même profiter de sa nouvelle profession, mais pour lui faire passer toute envie de recommencer. Elle lui appartenait. A lui. Rurik Germundson. Et à nul autre. Voilà la seule chose qui le dérangeait réellement, dans le discours qu’elle venait de tenir. L’idée qu’elle ait été mariée.

A un autre que lui.

Qu’un autre ait pu la faire femme, la toucher, l’embrasser. Peut-être même lui donner des enfants.

Des fils. Il plissa les yeux un peu plus.

Plus elle parlait, plus il s’énervait. Il sentait son sang bouillonner dans ses veines. «Si tu veux me chasser chasse moi grand et indestructible JARL RURIK mais le jour où les autres clans viendront pour te chasser et prendre tout ce que tu possède, ta femme, ta FILLE ! Ne m’appelle pas ! Débrouille toi. Car moi et mes hommes ainsi que mes guerrières, mes navires, mes provisions ou bien encore même mon propre toit te seras fermé !» Sur un coup de tête, sans même réaliser ce qu’il était en train de faire, il posa ses mains en coupe, autour du visage d’Astrid et fondit sur ses lèvres. Depuis plus de vingt ans, il rêvait de ce moment, où enfin ils s’embrasseraient. Et s’il n’avait pas imaginé que cela aurait lieu ce soir, il avait toujours imaginé ce premier baiser au détour d’une querelle. Avançant doucement, il la plaqua entre la table et lui. Que ses lèvres étaient douces…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mer 5 Nov - 21:52


Astrid, ne pouvait s'arrêtait de parjurer, de crier, de se fâcher, de se faire palpiter le coeur à s'en faire mal. Mais le fait de se dire que l'homme en qui elle avait eus le plus confiance dans toute sa misérable vie pensait qu'elle puisse mentir, l'avait blessé encore plus qu'elle ne pensait pouvoir l'être. Elle avait mal.


La jeune femme aux cheveux dorés avait toujours eus un sacré caractère et pourtant elle n'en restait pas des moindres une femme sensible et qui savait aimer... L'amour l'avait détruite mais peut-être un jour l'amour la guérirait à son tour.

Elle avait été mariée une fois oui... non pas par amour mais parce qu'elle savait que si elle voulait vivre dans un clan autre que le sien jadis, elle devait s'imposer, ainsi le Jarl l'épousa. Au début elle a crue qu'elle pourrait l'apprécier puis il montra sa vraie nature à présent marqué par de nombreuses cicatrice sur le dos de la jeune femme. Son ancien époux n'aimait pas qu'elle le contredise, alors un soir alors qu'il avait envoyé des hommes pour la battre, elle ne pue s'empêcher après une énième humiliation de tué cet homme. Ainsi elle devint Jarl de Suède. Si l'homme qui fut son époux n'avait pas accomplit et apporté grand chose à son village, elle, néanmoins fit des guerres qu'elle remporta avec succès, ainsi les hommes guerriers autant alliés qu'ennemie prononçait dans un dernier souffles le surnom d'Astrid, la gardienne du Valhalla. Pour beaucoup mourir de sa main était un honneur.

Alors qu'elle reprenait son souffle après son monologue, Rurik vint placé ses mains autour du visage d'Astrid. Elle n'osait plus bouger. Elle avait peur, pas de lui mais de ce qu'elle ressentait à son toucher. Il vint l'embrasser. Ce fut doux et sauvage à la fois. Elle ne put s'empêcher alors qu'il l'a bloqua contre la table, de rendre passionnément ce baiser. Elle en avait tant rêvé... néanmoins elle n'en avait pas le droit. Il est marié, il a une fille, une position à tenir. Son père serait mécontent d'apprendre qu'en plus d'être revenue elle s'impose dans la vie du protéger de ce qu'elle considérait comme son père quand elle était enfant. «Rurik... arrête... »

Soudain elle eut la sensation de redevenir adolescente. Elle baissa les yeux, les joue rougit comme lorsqu'elle avait 16 ans et qu'il l'a regardait, qu'elle se sentait périr d'amour pour lui sans jamais oser lui dire. «C'est mal...» Elle n'osait le regarder, au fond elle se sentait honteuse, honteuse de lui être si faible. Mais elle avait tellement rêver de ça. Que pouvait bien ressentir cet homme à son égard ? À quel point a t-il changé... ?



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 6 Nov - 20:17

Astrid. Par Odin. Par Thor. Par Freia. Elle était là. Juste là. Devant lui. Si proche. Il n’avait pu se retenir plus longtemps. Rurik avait cédé à ses pulsions, à ce désir qu’il avait pour elle depuis qu’ils étaient adolescents, mais que jamais il n’avait osé concrétiser. A l’époque, elle était la fille du Jarl. Cet homme qui était comme son père. Et s’ils partageaient, avec Astrid, une relation ambigüe, le fait qu’elle ait été la fille du chef l’avait sans aucun doute un peu retenu. Cela n’avait en rien diminué ce qu’il ressentait pour elle. Mais il n’avait pas eu le courage de prendre le risque de déplaire au Jarl, alors qu’il rêvait secrètement de lui succéder – quoique ça n’ait en réalité pas réellement été un secret. Il avait cru qu’un jour, enfin, ils pourraient se laisser aller, après leurs fiançailles, leur mariage… Mais celui-ci n’avait jamais eu lieu.

Ses lèvres contre les siennes, il oubliait tout cela. Ne comptait plus que l’instant présent. Elle. Lui. Ses douces lèvres, plus douces encore qu’il ne l’avait imaginé. Son corps se pressant inconsciemment contre le sien. Emporté loin par le tourbillon qui les enveloppait, il descendit l’une de ses mains dans le dos de la viking, la maintenant contre lui, tandis son autre main venait se poser dans sa nuque, approfondissant encore le baiser.

Quand elle recula le visage et prononça son nom, il descendit ses lèvres vers son cou, et ne prêta aucune attention au fait qu’elle veuille qu’il arrête. Pourquoi le voudrait-elle ? Ce désir n’était pas le sien. Mais le leur. Partagé, fort. Relevant la tête, il remonta ses mains vers le visage de la belle et courageuse blonde, plongea son regard dans le sien. Et la fixa comme s’il la découvrait pour la première fois. Astrid. Enfin, elle lui était revenue. Il aurait pu lui faire l’amour, là, tout de suite. Mais il avait bien trop de respect pour elle, que pour faire ça ainsi. Non, il voulait prendre son temps, la découvrir, imprimer le moindre détail dans sa mémoire.

«C'est mal...» Mal? Quoi donc? Il fronça les sourcils. Et pourquoi serait-ce mal ? Il la désirait, elle le désirait, ils étaient adultes.

Il était marié.
Et elle était Jarl de Suède.
Il était marié à sa sœur.

Un frisson d’effroi descendit le long de son dos. Ils n’étaient pas libres. Il était marié à sa sœur. S’ils couchaient ensemble, ne serait-elle pas capable de lui en vouloir ? De s’en vouloir ? A cause de lui ? Et cela ne risquait-il pas de compromettre leur alliance ? Il avait l’impression qu’on l’arrachait à lui, alors même qu’il venait de la retrouver. A regret, amer, il se recula et laissa tomber ses mains le long de ses cuisses musclées. Elle avait raison, c’était mal. Dégouté, il se tourna, tentant de réprimer sa rage, puis attrapa une chope vide et l’envoya voler violemment contre une poutre. Avant de se passer les mains sur le crâne, dans la nuque. Un désir violent l’habitait toujours. Mais il ne pourrait pas l’assouvir. Pas ce soir.

Jamais ? Il ferma les yeux et inspira profondément. Quand il eut plus ou moins repris le contrôle de ses émotions, il s’autorisa enfin à se retourner pour lui refaire face. Jarl de Suède. La femme qu’il aimait, qu’il avait toujours aimée et admirée, avait réussi à devenir la première femme Jarl. Et pas n’importe quel Jarl ! Lentement, il s’avança vers la table et enjamba un banc, avant de lui faire signe pour l’inviter à s’assoir face à lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 6 Nov - 21:21


Elle voulait qu'il l'a possède, qu'il l'a sert contre lui. Sentir son torse musclé contre le sien. Mais elle ne pouvait pas, non pas qu'elle ne voulait pas mais elle ne peux pas, pas de suite. Elle veut d'abord parler à sa soeur essayer de renouer des liens. De trouver une solution. Elle voulait faire les choses bien, en ordre. C'est une femme responsable et elle veut se comporter comme tel.

Elle le vit se détacher et jeter la chope vide qu'il venait de prendre dans les mains, viollement contre le mur. Il était en colère... Il avait une haine incroyable en lui, et elle souffrait de ne pouvoir l'aider. Quand il l'invita à s'assoir près de lui elle le fit. Elle vint près de lui. Le regardant, elle ne pouvait s'empêcher de se dire que malgré le mal qu'il lui a fait elle l'aimait.


Elle voulait s'ouvir à lui, alors elle prit le visage de Rurik dans ses mains et le tourna vers elle. D'un regard doux et tendre elle caressait sa joue de son pouce. «Je tiens à ce que tu sache que mon coeur a toujours été tiens... Oui j'ai eus de la rage, et au fond j'en ai encore. Mais tu as réalisé ton rêve et tu as eus raison de le faire. Mais si je suis partie c'est parce que je ne pouvais supporter de te voir avec ma soeur, et mon père satisfait à vos côté. Je sais que vous avez souffert aussi. Et me dire que tu as posé tes mains sur elle ça fait mal mais c'est la vie. Je t'ai toujours aimé rurik... je t'aimerais toujours.»

Prenant sa main dans la sienne elle poursuivit. «Je ne suis pas là où je suis aujourd'hui sans avoir souffert. Ça été dur, des fois j'ai eus envie d'abandonné, je suis passée par des épreuves que jamais je n'aurais eus à subir si j'étais resté. Mais les Dieux, et toi, ton souvenir m'a fait rester en vie. Alors si je me suis battue jusque là, je trouverais une solution à tout ça... Du moins si tu veux de moi.» Elle venait de confier une partie de son passé et de son futur avec lui. Mais était-elle prête à tout lui dévoiler ? Non pas tout, pas ce soir il n'est pas près... Pas encore.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 6 Nov - 21:52

Tu as eu raison de le faire… Dégageant son visage des douces mains d’Astrid, il eut un rire triste, dérisoire. Il n’en était pas si sûr. A quoi bon épouser une femme que l’on n’aimait pas, pour devenir Jarl… Si c’était pour finir seul. Parce qu’au fond, il était seul. Elke et lui… Ils ne s’aimaient pas. Il n’était pas dupe. Si lui n’était pas amoureux, il voyait bien que ce n’était pas son cas non plus. Quant à sa fille… Il la connaissait à peine. Il n’aurait même pas été en mesure de dire si elle avait une couleur préférée, ou… Il n’avait pas de fils à éduquer, à qui transmettre tout son savoir. Alors oui, il était Jarl, comme il l’avait toujours rêvé. Oui, il avait gagné de nombreuses batailles. Mais il n’avait pas encore été à l’Ouest. Et surtout… Il avait laissé partir la seule femme qu’il ait réellement aimée, à côté de sa défunte mère. Parfois, quand son moral était au plus bas, il se prenait à imaginer ce qu’aurait pu être sa vie, s’il avait refusé d’épouser Elke. Peut-être aurait-il réussi à convaincre le Jarl Viljham de le laisser épouser Astrid ? Peut-être n’aurait-il jamais été Jarl… Mais peut-être le Jarl aurait-il apprécié sa détermination, et sa loyauté envers son ainée ?

« Je t'ai toujours aimé rurik... je t'aimerais toujours.»

Lentement, il tourna à nouveau la tête vers elle. Comme il aurait aimé lui dire qu’il ressentait la même chose, qu’il n’avait jamais cessé de penser à elle… Mais les mots restaient coincés dans sa gorge. Trop fier. Un viking ne dévoile pas son cœur, sauf sous le coup d’une hache. En silence, il écouta la suite de son discours, se demandant de quelles épreuves elle parlait. Dire qu’il s’était imaginé qu’elle entamerait la discussion entre Jarls… Ils en était bien loin. « Alors si je me suis battue jusque là, je trouverais une solution à tout ça... Du moins si tu veux de moi.» Une solution à tout cela ? A quoi ? Au fait qu’il soit marié avec Elke ? Comme s’ils pouvaient divorcer… Jamais elle n’accepterait de faire cela à sa sœur. Comment pourrait-elle lui prendre son époux et la laisser seule, déshonorée ? Quant à Viljham… Que dirait-il si Rurik abandonnait Elke ? C’était… Irréalisable. Et pourtant, il avait envie d’y croire. Astrid était comme lui. Quand elle voulait quelque chose, elle l’obtenait. Avec un soupire, il leva les yeux au ciel. Bien sûr qu’il voulait d’elle. Reposant son regard sur elle, il leva la main et lui caressa la joue, avant de se pencher vers elle et de poser son front contre le sien, doucement, délicatement. Et pour lui, c’était une réponse aussi claire que des mots. Au bout de longues secondes, paupières closes, il rouvrit les yeux et se recula, sans cesser de la contempler. « Jarl de Suède… » Un sourire amusé mais profondément fier se dessina sur ses lèvres. Sa petite Astrid, celle qu’il s’amusait à ennuyer, à taquiner… Elle était devenue un grand Jarl. Qui l’eut cru ? A vrai dire, cela ne l’étonnait même pas. « Comment ? Comment l’as-tu tué ? » Question étrange ? Pas tant que ça. Ils s’étaient si souvent battus ensemble qu’il était sincèrement intéressé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Sam 8 Nov - 18:16


Jarl, elle ne pensait pas qu'un jour elle le deviendrait, ce n'était pas son rêve de base, elle voulait juste être une guerrière et une vie près d'un mari aimant. Mais si elle est Jarl aujourd'hui c'est que c'est la volonté des Dieux, et mieux vaut ne pas contrarier les dieux.
elle en avait bavé mais maintenant elle menait une vie plus agréable même si au fond un vide l'avait envahit... Mine de rien en plus d'aimer Rurik, sa soeur lui avait énormément manqué...

Elle était là assise près de lui, il venait de rouvrir les yeux après les avoir fermés...Il avait l'air si calme, et paisible quand il avait les yeux fermés... « Jarl de Suède… » Il l'a regardait, la contemplait. Une pointe de fascination? Peut-être bien. Après tout, ils se ressemblaient beaucoup au fond. Un sourire complice s'afficha sur le visage d'Astrid, elle n'aurait jamais pensé qu'on puisse la regarder ainsi, elle le vilain petit canard qui avait refusé que l'on lui dicte sa vie.« Comment ? Comment l’as-tu tué ? » Le sourire de la jolie blonde disparut. Elle n'aimait pas repenser à ça, mais après tout il avait le droit de savoir. Mais elle ne voulait pas entrer dans les détails, autrement il risquerait de se mettre dans une colère monstre, et elle n'est pas là pour ça. «Disons seulement qu'il avait besoin qu'on le remette à sa place, je lui ai crever l'oeil et celui qui m'a apprit tout ce que je devais savoir du combat et à travailler ma force, l'a achevé. Ainsi me voilà Jarl.»

Elle baissa les yeux et soupira longuement. Oui cette personne qui l'avait aidé à prendre pouvoir involontairement, lui manquais beaucoup. Ils n'avaient pas beaucoup de différences d'âge, mais s'appréciait, un peux comme un frère, il lui avait tout appris. «Bref parlons affaire. Il parait que tu veux aller vers l'ouest.»Rurik est ambitieux et elle le sait, elle l'a toujours sue. Il est curieux de tout, c'est un homme fort, courageux, et bien malgré ce sacrifice fait pour être Jarl. Elle ne pouvait lui en vouloir éternellement.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Sam 8 Nov - 21:09

Si Rurik fut surpris de la voir se fermer, suite à sa question sur la manière dont elle avait tué le précédent Jarl, il n’en fut pas moins par sa réponse. Il avait besoin qu’on le remette à sa place ? Qu’entendait-elle par-là ? Aussitôt, il se sentit jaloux, et protecteur. S’était-il mal comporté avec Astrid ? L’idée lui était incongrue. Comment pouvait-on ne pas bien se tenir avec elle ? Si belle, si courageuse, si… Jamais elle ne serait laissé marcher sur les pieds. Son départ du village en était bien la preuve, dans un sens… Non ? Enfin, au moins, elle avait eu un soutien là-bas. Instinctivement, il imagina un vieux viking, d’une quarantaine d’année, l’ayant aidée, soutenue, un peu comme un père l’aurait fait avec sa fille. Un peu comme Viljham ne l’avait fait qu’avec Elke… Un peu comme il ne le faisait pas non plus avec Rikke.

« Bref parlons affaire. Il parait que tu veux aller vers l'ouest. »

Hm. Il avait beau savoir qu’elle était ce Jarl avec qui il avait pensé s’associer, l’idée de discuter de cela avec elle n’en était pas moins étrange. Elle restait… Une femme, après tout. Enfin, chez les Vikings, elles n’étaient pas inférieures, elles se battaient parfois aussi bien qu’un homme, mais… Il soupira. C’était Astrid. Elle connaissait ses rêves de voyages, depuis qu’ils étaient enfants. Puis, au moins, il savait qu’il pouvait avoir toute confiance en elle. A moins bien sûr qu’elle ne veuille se venger de ce qu’il lui avait fait, dix-sept ans plus tôt… Non, elle n’était pas de ceux qui trahissaient leur clan. « J’y pense depuis longtemps, tu le sais… Jusqu’à présent, il a toujours été trop dangereux de partir en mer, vers l’Ouest… » Il était si facile de se perdre en mer… « Mais j’ai peut-être trouvé le moyen de ne pas nous perdre… J’ai entendu parler d’une manière de se repérer, avec le soleil… Bien sûr, ça reste risqué, dangereux, et couteux mais… Si ça fonctionnait, on pourrait découvrir de nouveaux territoires, de nouvelles richesses… » On. Oui, il l’avait inclue dans ses projets. Il venait de la retrouver, mais déjà il n’imaginait pas la suite sans elle. Même si c’était encore inconscient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Sam 8 Nov - 23:52


IL n'était pas près à tout entendre et elle ne voulait pas gâcher ce moment. Après tout ils venaient tout juste de se retrouver. Cela serait dommage. Alors elle lui racontera une autre fois, après tout elle n'est pas encore partie. « J’y pense depuis longtemps, tu le sais… Jusqu’à présent, il a toujours été trop dangereux de partir en mer, vers l’Ouest… » c'est vraie qu'il avait toujours rêver d'accomplir ce projet. Et elle n'avait jamais douté de lui, car Astrid sait très bien, que Rurik peut trouver de nombreuses solution quand il a une idée en tête. Il est intelligent, c'est pour ça que les gens ne le voit jamais venir. « Mais j’ai peut-être trouvé le moyen de ne pas nous perdre… J’ai entendu parler d’une manière de se repérer, avec le soleil… Bien sûr, ça reste risqué, dangereux, et couteux mais… Si ça fonctionnait, on pourrait découvrir de nouveaux territoires, de nouvelles richesses… » Elle plissa les yeux. Utiliser le soleil? Quelle idée intelligente !

«Le soleil ? C'est bien pensé.» Le soleil est une bonne référence. Et elle avait espoir en ce projet. Après tout elle allait avoir besoin elle aussi de richesse et de terre plus tard pour son clan. «Je peux te fournir les navires, et des hommes. Une dizaine de navires. L'Ouest peut nous réserver de grandes surprises. Et je dois bien dire que je suis curieuse de découvrir ça, si on pouvait ramener des richesse, peut-être même posséder des terres, cela ravirait mon clan.» Elle devra bien un jour repartir... Elle n'est pas mariée ici après tout, elle ne peux rien apporter.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Lun 10 Nov - 23:09

Combien de fois ne l’avait-elle pas surpris en train de contempler l’horizon, l’océan… Autant il était fermier de formation, autant il avait toujours voulu voyager, naviguer, découvrir ce qui se trouvait de l’autre côté de cette étendue d’eau sombre, mystérieuse. Et enfin, il lui semblait toucher son rêve du bout des doigts. Grâce à cet outil qu’un commerçant lui avait donné et expliqué, ils pourraient se repéré en mer, s’assurer qu’ils gardaient le même cap, jour après jour, jusqu’à trouver la terre. Tout ce qui lui manquait, c’était les bateaux. Et des hommes. Il avait quelques guerriers, évidemment, prêts voire même plus que prêts pour l’aventure. Mais il ne pouvait décemment pas laisser ses terres sans surveillance, sans protection. Quant aux bateaux, il fallait du bois, de l’argent, et le savoir-faire. Certes, deux armateurs lui fabriquaient des drakkars mais de là à être sûr qu’ils résisteraient aux vagues puissantes de l’océan…

«Je peux te fournir les navires, et des hommes. Une dizaine de navires. L'Ouest peut nous réserver de grandes surprises. Et je dois bien dire que je suis curieuse de découvrir ça, si on pouvait ramener des richesse, peut-être même posséder des terres, cela ravirait mon clan.»

Sous le choc, Rurik se redressa. Navires… Une dizaine ? Et des hommes ? Il n’avait pas cru que cette négociation serait si facile à mener. Mais il s’était attendu à rencontrer une homme inconnu, raisonnable… « Es-tu sure de ce que tu dis ? Ton clan ne risque-t-il pas de… Ne pas apprécier cette décision ? » Certes, ils gagneraient eux aussi, avec cette expédition mais… « Je ne veux pas que tu décides de m’aider juste… Parce que tu me connais… » Acceptait-elle de l’aider juste par gentillesse ou… Croyait-elle réellement ce projet faisable ? « Ce n’est pas une décision à prendre à la légère… » Pas sûr qu’elle apprécie l’insinuation. Mais il ne voulait pas lui attirer des ennuis. Il ne voulait pas qu’elle perde son autorité à cause d’une décision malheureuse, et… De la relation qu’ils avaient.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mar 11 Nov - 14:48


Astrid savait parfaitement qu'un voyage tel que celui-là, avait de nombreux préparatif. Les guerriers, les provisions, les navires. Tout ça couterait de l'argent, mais depuis qu'il lui avait parlé de ce voyage vers l'Ouest et ça depuis qu'ils sont gosses, elle ne cessait d'y penser. Puis avec le temps des rumeurs couraient sur ces Terres là, et toutes les rumeurs ou histoires commencent bien par vérité non ? Alors oui elle y croyait.

Elle vit le visage de Rurik étonné quand elle parla de navires et d'homme. Il se redressa. « Es-tu sure de ce que tu dis ? Ton clan ne risque-t-il pas de… Ne pas apprécier cette décision ? » Un sourire s'afficha sur le visage de la blonde à présent Chef de clan. Non elle savait que son clan serait d'accord, après tout elle les avaient tenus au courant, elle était là aussi pour négocier. « Je ne veux pas que tu décides de m’aider juste… Parce que tu me connais… »Elle ne pue s'empêcher de rire face à cette remarque. Puis son regard redevins sérieux quand Rurik lui fit la remarque que ce n'était pas une décision à prendre à la légère. «Pour qui me prends-tu Rurik ?»

Elle se leva en prenant à boire, elle avait besoin de boire. Sa chope à la main, elle se balada autour de la table. «Mon clan, sait que je suis ici avant tout pour cette histoire de Terre à L'Ouest. Rurik tu n'es pas le seul à parler de ces Terre. Toutes les histoires ont une part de vrais. Rurik c'est l'aventure la plus passionnante qu'il puisse exister !» Elle avait toujours espérée partager ça avec lui. «Je rêve de partager ça depuis qu'on est gosses Rurik, je ne serais pas ici si je n'y avais pas réfléchis. Surtout que je t'en voulais énormément. C'est l'occasion de montrer à mon père que nous sommes la meilleure combinaison. Et pour qui se ferait-il passé si il refusait l'aide d'un Jarl pour enrichir son peuple maintenant tiens ?!»



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mar 11 Nov - 21:46

Pour qui la prenait-il ? Il soupira. La dernière fois qu’ils étaient vus, ils étaient de jeunes adultes, si tant est qu’on ait pu dire d’eux qu’ils étaient adultes. Ils passaient leur temps à se chamailler, à sa bagarrer, oui ils avaient aussi des responsabilités, mais… Ces années, loin l’un de l’autre, ils avaient changé. Ils avaient muri. Il avait, l’espace d’un instant, oublié ce détail.

Ils n’avaient plus vingt ans.

«Je rêve de partager ça depuis qu'on est gosses Rurik, je ne serais pas ici si je n'y avais pas réfléchis. Surtout que je t'en voulais énormément. C'est l'occasion de montrer à mon père que nous sommes la meilleure combinaison. Et pour qui se ferait-il passé si il refusait l'aide d'un Jarl pour enrichir son peuple maintenant tiens ?!»

Montrer à son père… Rurik sourit en coin. C’était bien du Astrid. Mais c’était ainsi qu’il l’aimait. Volontaire, bagarreuse, déterminée. Il soupira. Et reposa son regard sur elle, debout, un peu plus loin. Le temps avait passé, elle n’était plus l’adolescente rebelle qu’il avait connue et aimée. C’était devenu une guerrière, une femme forte, compétente, mais le temps n’avait en rien altéré sa beauté. Elle lui semblait même plus puissante. Ce n’était plus une beauté naïve. « Je suppose que ton père n’est pas au courant de ta présence ?! » Sans aucun doute Elke et lui étaient-ils les seuls à savoir qu’Astrid était en vie, et de retour chez les siens. Même si ce retour n’était que… temporaire. Temporaire… Il fronça les sourcils. « Combien de temps as-tu prévu de rester ? » Quelques jours tout au plus ? Ce n’était pas assez. Ici était sa place. Dans ce village. Avec sa sœur, sa nièce… Et lui. Mais elle avait des responsabilités en Suède, à présent… Jarl. Elle devrait repartir. Et cela ne lui plaisait absolument pas. Mais en même temps, si elle restait… Serait-il capable de se retenir ? Il avait beau savoir qu’il ne devait pas, pour Elke… Se levant à son tour, il se resservit à boire et vint vers elle. « Bien. Scellons notre accord. Ton clan nous fournit des bateaux, et des guerriers, et on se partage les gains. » Le fait qu’il s’agisse en réalité d’Astrid avait simplifié les négociations. Et en même temps, ça compliquait tout. Parce qu’il n’était pas sûr de vouloir la voir risquer sa vie dans ce voyage vers l’Ouest. Et parce que la retrouver rendrait la cohabitation avec Elke plus difficile encore. Comment rester avec cette femme qu’il n’aimait pas alors que celle à qui appartenait son cœur était de retour ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Mar 11 Nov - 21:59


Son père ne savait pas qu'elle était de retour, du moins pour le moment. Elle savait comment il allait réagir, et pourtant elle s'en fichait. Au fond d'Astrid elle se disait que son père ne l'aimait pas alors qu'il l'aimait mais à sa façon, il avait voulut le meilleur pour elle, mais astrid est comme une cheval sauvage, on ne lui dicte pas sa vie.

Elle vit le visage de Rurik étonné quand elle parla de navires et d'homme. Il se redressa. « Je suppose que ton père n’est pas au courant de ta présence ?! » Elle le regarda et fis non de la tête. Elle irait le voir après, après maintenant plus aucun besoin de sa cacher, les gens avaient le droit de savoir. « Combien de temps as-tu prévu de rester ? » Elle se demandait quand il poserait la question. «1 semaine, ou deux puis je repartirais.»

Rurik, le chef, se leva et vint vers elle. Elle le fixais, tout en buvant, il avait bel et bien changé. Un homme, fort et robuste. « Bien. Scellons notre accord. Ton clan nous fournit des bateaux, et des guerriers, et on se partage les gains. » Elle se mise à sourire. «Bien dans ce cas là, nous sommes d'accord. Je reviendrais avec ce que j'ai promis, les navires et les hommes. Auras-tu besoin d'autre chose ?» Tant qu'à faire autant faire un voyage et ramener tout le nécessaire.

Plus elle le regardait, plus elle se disait que vivre ici serait vraiment difficile. Elle se sentait de trop dans sa vie. Au fond elle regrettait d'avoir provoquer cette rencontre car il menait sa vie et elle débarquait comme ça. Vivre ici ? Cela voudrait dire résister à ses envies. Et si elle restait, que ferais Rurik si elle se mariait avec un autre homme ? Que deviendrait son clan sans chef ? Elle ne voulait pas penser à tout ça...



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 13 Nov - 20:28

Une semaine ou deux. Rien que ça. Pas plus. Les doigts du Jarl se serrèrent autour de sa corne. Dans moins de deux semaines, elle repartirait. Pour combien de temps ? Nul ne le savait. Trop longtemps, en tout cas. Ces longues années n’avaient-elles pas suffi ? Certes, jusqu’à ce soir, leur désir, leur amour n’avait été que… Tacite. Jamais il n’avait été réellement avoué. Mais maintenant… Tout avait changé. Non ? Ils s’étaient embrassés. Cela comptait.

Non ?

« Bien. Scellons notre accord. Ton clan nous fournit des bateaux, et des guerriers, et on se partage les gains. »
«Bien dans ce cas là, nous sommes d'accord. Je reviendrais avec ce que j'ai promis, les navires et les hommes. Auras-tu besoin d'autre chose ?»

Besoin d’autre chose ? Il plissa légèrement les yeux et prit une longue rasade de vin. D’elle, qu’il mourait d’envie de répondre. Qu’elle reste. Qu’elle soit sienne. Comment pourrait-il continuer d’avancer, continuer de vivre sa vie, alors qu’il l’avait retrouvée ? Jusqu’à aujourd’hui, il avait tenté de l’oublier, de chasser son souvenir. En vain. Elle avait toujours été là, dans sa tête, dans son cœur. Et si ça avait déjà été dur de vivre sa vie sans elle, sans son sourire, sans son regard franc, sans son sale caractère… Cela le serait plus encore maintenant qu’il l’avait retrouvée. Elle était en vie. Et plus belle que jamais. Veuve. « As-tu eu… Des enfants ? » Ils n’en avaient pas discuté jusqu’à présent. Et cette question sortait de nulle part mais il réalisait seulement que si elle avait été mariée, et avait tué son époux, ancien Jarl,… Peut-être avaient-ils… Enfin, ils avaient sans aucun doute couché ensemble. Aucun homme ne se marierait avec une telle merveille sans… Mais peut-être de cette union… L’idée, évidemment, le révulsait et le faisait enrager. L’idée même qu’un autre homme que lui ait pu poser la main sur elle, lui était insupportable, mais alors qu’elle ait porté un enfant… Un fils, même, peut-être… Non, c’était intolérable. Il ne pouvait supporter l’idée qu’elle ait porté le fils d’un autre. C’était ses fils, qu’elle aurait dû avoir. Ils auraient eu de magnifiques fils aux cheveux blonds, aux caractères de guerriers. Ils auraient levé une armée à eux seuls. S’ils avaient pu. Il ne lui aurait laissé aucun repos. Cette idée, bien que très machiste, le fit sourire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 13 Nov - 20:48


Astrid ne pouvait rester très longtemps, elle avait des navires à organiser, des hommes et aussi des femmes à entrainer. Sans oublier qu'elle devait faire part à son peuple des plans de cette expédition. Des richesses, peut-être des Terres. Contrairement à ce que vous pourriez penser, Astrid est très proche de son peuple, ils savent tous ce qu'elle traversait avec son époux, mais la tyrannie de celui-ci les effrayait. Elle ne leurs en voulait pas d'avoir agit, ils ont eus raison, de protéger les leurs.

« As-tu eu… Des enfants ? » Cette question lui fit intérieurement mal. Oui elle en avait eus un, mais il fut appellé par les dieux sans avoir le temps de pousser son premier cri. Parfsois elle se demande si c'était le destin, où si les dieux avaient entendu ses prières et sacrifice qu'elle leurs avaient offert. «J'en ai eus un, mais il est décédé à la naissance. Il n'a même pas eus le temps de pousser son premier cri. Ce n'était pas plus mal, il aurait été malheureux. Un enfant né d'une union non désiré ce n'est jamais très bon.»

Elle releva les yeux vers lui. « J'ai appris que tu avais eus une fille.» Il avait en effet eus une fille avec Elke, sa soeur, mais même si elle en était peiné jamais elle ne l'avouerait. La fille de Rurik et Elke, Astrid aimerait beaucoup la rencontrer. «C'est bien, la famille aura une belle descendance avec des parents tels que vous.» Elke et Rurik malgré leurs soucis personnelles, étaient des personnes respectables et avec de grandes qualités.

«Il se fait tard, je ne vais pas tarder.»



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 13 Nov - 21:07

Un enfant. Un fils. A nouveau, les mains de Rurik se crispèrent, autour de la corne qu’il tenait, ou son poing se serrant au poing de sentir ses ongles marquer la chair de sa paume. Même s’il eut été utopique d’espérer qu’elle ne se soit jamais offerte à un autre, il l’avait néanmoins espéré, au fond de son cœur. Mais si elle avait eu un fils… Cela impliquait que son mari avait exercé ses… Droits, sur elle. Si on pouvait dire cela ainsi. « Ce n'était pas plus mal, il aurait été malheureux. Un enfant né d'une union non désiré ce n'est jamais très bon… J'ai appris que tu avais eus une fille.» Les deux idées mises ensemble, il se surprit à se demander si Rikke était malheureuse… Il ne lui prêtait guère d’attention à vrai dire. C’était une fille. Et… Elle ressemblait trop à sa mère. Pas qu’il ait quoi que ce soit à reprocher à Elke. C’était une épouse et une mère exemplaires. Mais… Elle n’était pas sa sœur. Même si elle avait pris des leçons de combat, si elle était une femme de Jarl admirable… Elle n’était pas Astrid. Et ce seul fait faisait qu’il ne pouvait pas l’aimer. Son cœur appartenait à une autre. Et Rikke lui faisait chaque jour penser à la décision qu’il avait prise de renoncer à son seul amour, pour réaliser son rêve de pouvoir.

Distraitement, il acquiesça. Oui, il avait eu une fille. Mais à vrai dire, si elle lui avait posé la moindre question, nul doute qu’il n’aurait su lui répondre. Il ignorait tout de sa fille. Il savait tout juste comment elle s’appelait et à quoi elle ressemblait. Pour le reste, elle lui était totalement étrangère.

« C'est bien, la famille aura une belle descendance avec des parents tels que vous.» Rurik fronça un instant les sourcils. Une belle descendance… Oui, objectivement, il devait reconnaitre que Rikke était très belle. Mais sans doute Elke était-elle aussi, objectivement belle. A vrai dire, il n’y avait jamais vraiment réfléchi, sauf pour se dire que ça aurait pu être pire. Mais oui, elle était grande, mince, avait de beaux cheveux bruns… Oui, elle était belle. A sa façon. Mais elle n’était pas Astrid.

«Il se fait tard, je ne vais pas tarder.» Cette fois, il redescendit complètement sur terre. Partir ? Elle allait partir ? « Où dors-tu ? » Si son père ignorait tout de sa présence, et si elle ne restait pas dans la maison qui avait été la sienne, et était à présent celle de Rurik… Où pouvait-elle bien séjourner ? Avait-elle besoin qu’il lui trouve un endroit où dormir ? Hm, elle était là depuis deux-trois jours, alors elle avait sans doute déjà trouvé un toit mais…
Revenir en haut Aller en bas
avatar

is talking to you
you better listen




Humeur : Je ne sais plus trop comment me sentir après tant d'année de souffrance.
Messages : 206
Points : 238
Date d'inscription : 22/08/2014
Localisation : Je reviens en Norvège montrer qu'ils n'ont pas réussis à m'anéantir !
Emploi/loisirs : Guerrière au nom faisant froid dans le dos. Jarl du clan de Suède où j'y ait tué mon mari.
Avatar : katheryn winnick
je m'exprime :
« Je n’ai jamais eu envie de me soumettre, à ces êtres aux idées érodées »
De mille saveurs une seule me touche. Lorsque tes lèvres effleurent ma bouche. De tous ses vents un seul m'emporte
Lorsque ton ombre passe ma porte
Prends mes soupirs donne moi des larmes.
A trop mourir on pose les armes. Respire encore mon doux mensonge
Que sous ton souffle le temps s'allonge



MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Jeu 13 Nov - 21:49


ELle sentait comme un malaise en Rurik mais elle n'arrivait à déceller ce que c'était. De la jalousie ? De la peine ? De la colère ? Peut-être un peux tout à la fois après tout, ceux sont trois sentiments qui sont liés les un les autres.
Elle vit soudainement le visage de Rurik se redresser comme si il revenait à la réalité.

« Où dors-tu ? » C'est vraie que la question était bonne. Elle revenait du jour au lendemain sans chez elle. Après tout cette maison n'était plus la sienne, au fond elle se demande si elle l'a déjà été une fois. «Un ami de longue date, m'héberge. »

Cet ami avait toujours été là pour elle, il lui avait appris de nombreuse chose et ils savaient qu'ils pouvaient se confier l'un à l'autre et c'était une bonne chose. Un allié amical. « Je vais y aller. Merci de m'avoir reçu si tardivement, je ne vais pas te retenir plus longtemps.» Il se faisait tard et elle commençait à fatiguer, le voyage avait été long et le stress accumulé elle avait du mal à récupérer.



Le futur appartient aux dieux
@ ALASKA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   Ven 14 Nov - 20:55

Un ami de longue date… Distraitement, Rurik acquiesça, tout en se demandant de quel ami il s’agissait, qui avait eu la chance de la savoir en vie avant lui, qui aurait la chance de la retrouver ce soir. « Je vais y aller. Merci de m'avoir reçu si tardivement, je ne vais pas te retenir plus longtemps.» Déjà… Une nouvelle fois, Rurik acquiesça, distraitement. A vrai dire, mentalement, il n’était plus tout à fait présent. Il repensait à ces temps heureux, avant que son père, l’ancien Jarl, ne lui propose d’épouser Elke, avant qu’Astrid ne disparaisse. Alors, ils étaient libres. Quoique. S’ils avaient été tout à fait libres, ils auraient pu s’avouer ce qu’ils ressentaient l’un pour l’autre. Mais il avait été lâche. Et il avait eu peur de l’opinion du Jarl. Pourtant, il avait été comme un père pour lui, mais son opinion comptait beaucoup, surtout vu son rêve de lui succéder. Il n’avait pas voulu le mécontenter. Si seulement il avait eu le courage de… De lui parler. De lui tenir tête. Tout aurait pu être différent.

Il aurait voulu dire quelque chose. Dors bien. Repose-toi bien. Mais les mots ne passaient pas sa gorge, trop nouée par l’émotion et toutes ces émotions refoulées. Jalousie, joie, remords… Ce ne fut qu’une fois Astrid sortie, qu’il parvint à murmurer ce qu’il avait sur le cœur. « Je suis heureux que tu sois de retour. » Pendant toutes ces années, elle lui avait énormément manqué. A présent qu’il l’avait retrouvée, il se rendait compte que son cœur, pendant tout ce temps, n’avait pas été complet. Une portion lui avait manqué. Elle l’avait emmenée avec elle, en quittant le village. Et elle lui appartenait toujours. Astrid.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé
is talking to you
you better listen




MessageSujet: Re: Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je ne suis pas la personne que tu t'espérais voir. [PV RURIK]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Quel personnage de LGDC est-tu ? (Quizz)
» Mise au point ? Non... une simple affaire de jalousie. { Gailis - Merriadeck }
» Je suis une personne ennuyeuse... [Norvège]
» " S'il n'y avait personne sur terre, je resterais. Mais puisque ce n'est pas le cas, je m'en vais. ♦ PRIVATE ~ LILIETH"
» "Je suis tombé tellement bas que plus personne ne me voie." ~Requiem's Links

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
TROUBLED WATERS 2.0 :: 
La Norvège
 :: Salle du Jarl :: La maison du Jarl
-